COVID-19 : la STTR lance une campagne de sensibilisation

Trois-Rivières, le 19 mars 2020  ̶   Soucieuse d’offrir un service sécuritaire à ses usagers et à ses employés, la STTR lance une nouvelle campagne de sensibilisation sur les mesures à adopter pour lutter contre la propagation du coronavirus dans les transports en commun. Dès lundi, des affiches seront installées à l’intérieur de tous ses autobus en service, de même que sur des abribus de son réseau. Les usagers se verront rappeler des directives telles que l’importance de se laver les mains, de maintenir une distance d’un mètre avec les autres usagers, de limiter les déplacements non essentiels et de ne pas emprunter le transport collectif en cas de symptômes grippaux.

« Cette communication se veut préventive. Notre réseau est sécuritaire et nous déployons toutes les mesures nécessaires pour qu’il le demeure. En posant des gestes simples, les usagers peuvent contribuer directement aux efforts de la STTR », affirme Guy de Montigny, directeur général de la STTR. Parmi les autres actions entreprises par l’organisation, notons la création d’un comité tactique dédié à lutter contre la COVID-19, la suspension du service des objets perdus, l’isolement systématique des employés revenant de voyage, la création d’une zone réservée uniquement aux chauffeurs dans l’autobus et le lavage quotidien des surfaces de contact des autobus.

Les comportements sécuritaires à adopter dans les transports en commun

La STTR ne le rappellera jamais assez, mais tous ses autobus sont munis d’un distributeur de désinfectants pour les mains. Les usagers sont priés de se laver les mains, et ce, dès l’embarquement.  Une fois à bord, il est important de maintenir une distance d’un mètre avec les autres usagers et même une distance de deux mètres si cela est possible. L’idée est de demeurer loin des gouttelettes qui pourraient être projetées en cas d’éternuement et celles-ci ne peuvent pas être projetées à plus deux mètres. Pour faciliter l’application de cette mesure, les usagers sont invités à se déplacer en dehors des heures de pointe.   Enfin, la STTR rappelle qu’il est important de se conformer à ces mesures et de respecter les directives émanant des membres de son personnel.

Des usagers téméraires

Depuis lundi, les usagers doivent monter à bord des autobus en utilisant la porte arrière de l’autobus seulement. Cela fait en sorte que les titres de transport ne sont plus validés lors de l’embarquement. Malgré cette situation, la STTR tient à rappeler que ses services ne sont pas gratuits et demandent aux usagers de posséder un titre de transport valide, lors de tous leurs déplacements sur le réseau. Des superviseurs procèdent quotidiennement à des vérifications pour s’assurer de la validité des titres.

Depuis que les titres ne sont plus validés, la STTR observe une hausse d’achalandage sur certaines de ces lignes. Des usagers profitent de la situation et augmentent leur fréquence d’utilisation du transport en commun. Cela est contraire au message que martèle l’organisation indiquant qu’il faut uniquement effectuer les déplacements qui sont jugés essentiels. « Avec une hausse de la clientèle, il devient plus difficile de respecter les consignes de sécurité, telle que la nécessité de conserver une distance d’un mètre avec les autres usagers », explique M. de Montigny. Pour corriger la situation, la STTR demande aux usagers d’adopter une attitude responsable et de faire preuve de discernement pour distinguer les déplacements nécessaires de ceux qui ne le sont pas.

Demeurez informés

La STTR invite la population à demeurer informée des actions qu’elle pose pour lutter contre le coronavirus en consultant fréquemment sa page Facebook et son site Web. Sur celui-ci, une nouvelle section « COVID-19 » a été créée et recense les mises à jour effectuées sur son réseau.

̶  30  ̶

Source :
Charles-Hugo Normand
Conseiller en communication et partenariats
chnormand@sttr.qc.ca
819.373.4533 poste 259