Le transport collectif sera gratuit lors du Jour de la Terre

Trois-Rivières, le 13 avril 2022  ̶  La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) désire informer la population qu’elle offrira gratuitement ses services de transport urbain et de transport adapté, lors du Jour de la Terre, le 22 avril prochain. Cette initiative a pour objectif d’encourager les Trifluviens à s’initier au transport collectif, ainsi qu’à réduire leur empreinte écologique. Rappelons que selon Équiterre, un déplacement en autobus est de 6 à 18 fois moins polluant qu’un déplacement effectué en voiture.

Une invitation spéciale aux autosolistes
Il est vrai qu’il n’est pas toujours facile de modifier ses habitudes de transport. Si vous souhaitez vous initier au transport collectif, mais que vous ne savez pas par où commencer, sachez qu’il existe un guide conçu spécialement à votre attention. Celui-ci est disponible sous la rubrique « publications et références » du site Web de la STTR.

De plus, sachez que la meilleure façon de voyager sur le réseau de la STTR consiste à planifier ses déplacements avec l’application Transit. Si la technologie vous rebute, n’hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle : une agente se fera un plaisir de vous renseigner sur les trajets.

Trois bonnes raisons de choisir le transport collectif

1) Pour l’environnement : se déplacer en autobus est de 6 à 18 fois moins polluant qu’en voiture selon Équiterre;

2) Pour la santé : délaisser l’auto au profit du transport collectif est un moyen de demeurer actif et de contrer les effets néfastes de la sédentarité;

3) Pour votre portefeuille : l’argent nécessaire à faire un plein d’essence est suffisant pour se déplacer de façon illimitée sur le réseau de la STTR pendant un mois. Parmi les autres sommes économisées, notons les frais de réparations, d’assurances et d’immatriculation.

Citations

« Toutes les occasions sont bonnes pour prendre l’autobus et nous espérons que les citoyens seront nombreux à s’initier au transport collectif le 22 avril prochain », explique Charles-Hugo Normand, directeur des communications et des partenariats à la Société de Transport de Trois-Rivières. « L’urgence climatique est réelle et celle-ci doit être au cœur de nos réflexions sur nos habitudes de transport », ajoute-t-il.

̶  30  ̶

Source :

Communications